Kaffrine : 30 techniciens en formation pour l’obtention de la licence D-CAF
APS
SENEGAL-FOOTBALL-FORMATION

Kaffrine : 30 techniciens en formation pour l’obtention de la licence D-CAF

Kaffrine, 7 août (APS) - Trente techniciens et encadreurs de football de la région de Kaffrine (centre) ont entamé samedi une session de formation de 12 jours devant être sanctionnée par l’obtention de la licence d’entraîneur D-CAF, correspondant au diplôme de base de la Confédération africaine de football, a constaté l’APS.

A l’initiative de la ligue régionale de football de Kaffrine, cette session de formation a été organisée de concert avec la Fédération sénégalaise de football (FSF).
 
"La licence D-CAF est le premier diplôme que tout entraîneur voudra obtenir pour la suite de sa carrière. C’est une licence fédérale réservée aux entraîneurs", a expliqué le formateur Moussa Ndiaye, par ailleurs président de l’association des éducateurs et entraîneurs de football au Sénégal. 
 
Il s’entretenait avec des journalistes, à l’issue de la cérémonie officielle d’ouverture à laquelle ont participé l’inspecteur régional des sports de Kaffrine, Saliou Boba Kane Diallo, le directeur technique régional de la ligue de Kaffrine, Abdou Aziz Seck, et le deuxième vice-président de la FSF, Abdoulaye Seydou Sow.
 
 
"Nous avons une contribution à faire en tant que formateur pour participer à la formation de ces jeunes appelés à devenir des éducateurs. L’objectif de cette formation c’est de formaliser l’informel", a ajouté M. Ndiaye.
 
Selon lui, les contenus de cette formation sont destinés à "un profil qui est orienté vers l’éducateur lui-même, vers un contenu relatif aux jeunes pratiquants (qui est-il, qu’est ce qu’ il fait, quelles sont ses capacités, qu’est ce qu’ il doit faire etc.).
 
Ils portent aussi sur un environnement constituant "l’organisation de la Fédération sénégalaise de football et vers des connaissances annexes liées à l’arbitrage entre autres", a indiqué Moussa Ndiaye.
 
A en croire Abdoulaye Seydou Sow, président de la Ligue régionale de football de Kaffrine, cette formation devrait participer au développement du football de la région.
 
"Nous sommes dans un processus depuis quelques années d’organisation du football dans la région de Kaffrine. Au niveau infrastructurel, il y a des efforts faits par les maires. Pour la formation des joueurs, il y a des écoles de football qui sont en train de s’organiser à travers une structure appelée CODEF. Et, aujourd’hui, il fallait accentuer sur le processus de formation sur nos entraîneurs", a-t-il déclaré.
 
Pour M. Sow, la valeur d’un entraîneur tient principalement à son engagement et son amour du métier. 
 
"La fonction d’entraîneur n’est pas une fonction passive, et au-delà du profil académique, c’est plutôt l’engagement et l’amour du métier qui font la différence entre les entraîneurs, fait-il valoir.
 
Aussi la formation se présente-t-elle comme "un volet très important pour le développement du football’’, en ce qu’elle permet "à ces jeunes d’avoir de très bonnes performances sportives", a souligné l’inspecteur régional des Sports de Kaffrine, Saliou Boba Kane Diallo. 
 
A l’issue de cette formation, les participants "vont savoir comment entraîner une équipe, comment préparer les joueurs et comment maîtriser la tactique du football", a soutenu M. Diallo.
 
 



MNF/BK