Saccage d’un centre de vote à Touba : deux mis en cause placés sous mandat de dépôt
APS
SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE

Saccage d’un centre de vote à Touba : deux mis en cause placés sous mandat de dépôt

Diourbel, 10 Août (APS) – Serigne Assane Mbacké et Mor Lô, instigateurs présumés du saccage du centre de vote de l’Université Cheikh Abdou Ahad Mbacké de Touba, le 30 juillet dernier, ont été présentés jeudi au procureur de la République avant d’être placés sous mandat de dépôt.
 
"Serigne Assane Mbacké a été placé sous mandat de dépôt parce que, selon le procureur, sa mise en liberté provisoire pourrait troubler l’ordre public’’, a annoncé aux journalistes son avocat Me El Hadj Diouf.
 
Indiquant avoir relevé "quelques manquements" dans les chefs d’inculpation, Me Diouf assure que Serigne Assane Mbacké "n’a aucune responsabilité" dans le saccage du centre de vote de l’Université Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, lors du scrutin législatif du 30 juillet dernier.
 
Serigne Assane Mbacké "n’était pas dans le centre de vote où il y’avait le saccage’’ et ne peut donc pas être l’instigateur des faits en question, a soutenu son avocat.
 
De son côté, Me Abdoulaye Babou, conseil de Mor Lô, a dit avoir enregistré la décision du procureur de faire juger les deux mis en cause devant le tribunal des flagrants délits, jeudi prochain, avant de regretter le fait que les frères Serigne Cheikh Mbacké Bara Doli et Serigne Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli aient été cités dans ce dossier. 
 
"Jeudi prochain, on aura l’opportunité de démontrer que Mor Lô n’est en rien dans cette affaire avec des vidéos comme preuves à l’appui", a promis Me Abdoulaye Babou.
 

ID/BK