Les magistrats invités à
APS
SENEGAL-JUSTICE-PERSPECTIVES

Les magistrats invités à "une plus grande implication" pour l’atteinte des objectifs du secteur

Dakar, 4 déc (APS) - La secrétaire générale du ministère de la Justice, Aïsse Gassama Tall, a invité mercredi les magistrats à "une plus grande implication" pour l’atteinte des objectifs assignés à ce département, notamment en matière de dématérialisation et d’accélération des procédures.
 
Selon Mme Tall, il est attendu des magistrats "une plus grande implication en vue de l’atteinte des objectifs en termes de réduction des délais de traitement des procédures, de dématérialisation, d’informatisation des chaînes judiciaires ou encore d’exécution des peines".
 
Aïsse Gassama Tall s’exprimait lors de la remise de matériels informatiques et de mobiliers de bureau aux services relevant du ministère de la Justice.
 
La remise de ce lot de matériel "constitue manifestation concrète de la volonté sans cesse réaffirmée d’améliorer les conditions dans lesquelles le personnel judiciaire dans son ensemble s’acquitte de sa délicate mission", a-t-elle dit.
 
"Le ministre de la Justice estime en effet, pour ce qui concerne la recherche d’une Justice de qualité, que les questions statutaires liées par exemple à l’indépendance des juges et celles matérielles sont intimement liées. C’est pour cette raison que nous avons toujours considéré les préoccupations des magistrats et du personnel judiciaire, sur l’amélioration de leurs conditions de travail, comme légitimes", a déclaré Mme Tall.
 
L’approche du ministère de la Justice "consiste à lier cette amélioration des conditions de travail avec la modernisation des méthodes de travail, notamment par le biais de l’informatisation", a-t-elle indiqué.
 
"A cet égard, il est important de souligner que le plan d’équipement que nous entendons mettre en œuvre a été élaboré à partir de vos expressions de besoins et compte privilégier les postes de dépenses que vous avez estimés prioritaires’’, a ajouté la secrétaire générale du ministère de la Justice. 
 
"Nous considérons en effet que la meilleure manière de moderniser la Justice est de partir des priorités établies par ceux-là même qui la servent au quotidien", a insisté Aïsse Gassama Tall, ajoutant que "cette volonté se reflète dans le plan d’action quinquennal du département qui fait suite à la Lettre de politique sectorielle validée récemment ensemble" par les acteurs concernés.
 
Le matériel réceptionné est composé d’équipements informatiques (326 ordinateurs fixes, 487 photocopieuses, 167 imprimantes, 19 scanners et de 165 onduleurs etc.), de mobiliers de bureau et de trois bus d’une capacité de 40 places, estimé à environ 500 millions de francs CFA.
 
Une enveloppe d’environ 400 millions pour la poursuite de ce programme d’équipements est prévue dans le budget 2020 du ministère de la Justice, a signalé Mme Tall.
 
BHC/BK