Saint-Louis : Mame Mor Mbacké perpétue la prière des
APS
SENEGAL-RELIGIONS

Saint-Louis : Mame Mor Mbacké perpétue la prière des "deux rakaa" de son grand-père

Dakar, 5 sept (APS) - Mame Mor Mbacké a dirigé la prière annuelle des ‘’deux rakaa’’, qui commémore une prière faite le 5 septembre 1895 par le fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, dans le bureau du gouverneur de l’Afrique-Occidentale française, a constaté l’APS.

La prière s’est déroulée en présence des représentants du gouvernement, les ministres Oumar Guèye (Collectivités territoriales) et Mansour Faye (Développement communautaire), par ailleurs maire de Saint-Louis, de l’adjoint au gouverneur en charge des affaires administratives, Amadou Diop, des dignitaires et guides religieux, ainsi que des milliers de fidèles mourides et musulmans.

Le guide religieux a ainsi saisi l’occasion, pour rappeler aux fidèles mourides la voie tracée par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, qui ‘’bannit toute exclusion, ou acte contraire à la discipline mouride, si ce n’est, la droiture, le respect des préceptes de l’islam’’.

‘’Ceux qui s’évertuent à utiliser la voie tracée par Cheikh Ahmadou Bamba, à des fins personnels et contraire à l’islam, n’engagent pas Serigne Touba’’, a averti Serigne Mame Mor Mbacké. Le guide religieux a aussi déploré les mauvais comportements, qui ne correspondent pas aux règles de l’islam, avec ‘’la croyance aveuglée aux biens matériels, au détriment des valeurs de droiture, et de la pratique des recommandations de Dieu, sur cette terre éphémère’’.

Mame Mor a rappelé que Serigne Touba avait ‘’une admiration profonde’’ pour ses contemporains, y compris les autres chefs religieux dont Seydi El Hadji Malick Sy et les guides de la communauté des khadre. ‘’Il n’a jamais cherché à désunir ses frères musulmans’’, a-t-il dit.

BD/ESF/ASG