Le DG de l’ACMU appelle à relever les défis liés à l’extension de la couverture maladie
APS
SENEGAL-SANTE

Le DG de l’ACMU appelle à relever les défis liés à l’extension de la couverture maladie

Dakar, 17 mai (APS) - Le directeur général de l’agence de la couverture maladie universelle (ACMU), Dr Bocar Mamadou Daff, a souligné vendredi la nécessité de relever les défis liés à l’extension de la couverture du risque maladie en vue d’assurer des soins de qualité aux Sénégalais.
 
"C’est à travers des actions synergiques sur la base d’une démarche multisectorielle que nous relèverons les défis liés à l’extension de la couverture du risque maladie des Sénégalais, avec un paquet de soins de qualité attractif, disponible à tous les niveaux et financièrement accessible", a-t-il déclaré lors de la cérémonie de la signature de la convention-cadre entre son institution et l’Alliance du secteur privé de la santé (ASPS). 
 
Selon lui, la signature de cette convention-cadre vise à renforcer les interventions du projet dans les départements pilotes, dont les résultats obtenus restent probants.
 
"Notre détermination à mettre en place un dispositif capable d’assurer des soins de qualité sur la base de l’équité sociale et territoriale constitue davantage une priorité pour l’agence de la CMU", a-t-il noté.
 
Il a indiqué que la contractualisation entre les organisations mutualistes et les prestataires privés, est une réponse à la lancinante question sur la disponibilité d’une offre de soins de qualité. Cette contractualisation constitue également une réponse à la question de la prise en charge médicale rapide des bénéficiaires.
 
"Nous sommes en train de mener des études pour avoir des tarifs appropriés", a-t-il ajouté, espérant que le secteur privé va continuer à accorder des tarifs préférentiels aux organisations mutualistes.
 
Pour le président de l’ASPS, Dr Ardo Bâ, "il s’agira d’aller concrètement discuter avec les acteurs eux-mêmes pour arriver à des tarifs préférentiels".
 
Le tarif référentiel ne sera appliqué qu’à condition de négocier avec l’ensemble des acteurs du privé, a signalé Dr Ba, soulignant l’importance de la tenue des assises nationales qui permettront de régler les problèmes liés à ce secteur. 
 
La représentante de ’’SHOPS PLUS’’ de l’USAID, Isseu Diop Touré, a estimé que dans le cadre du renforcement de cette alliance, les acteurs doivent travailler ensemble pour améliorer la santé de la population.

AMN/ASB/OID/ASG