Covid 19 : les ministres de la Santé de la CEDEAO veulent renforcer la collaboration transfrontalière
APS
AFRIQUE-SANTE

Covid 19 : les ministres de la Santé de la CEDEAO veulent renforcer la collaboration transfrontalière


Dakar, 15 fév (APS) – Les ministres de la Santé de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont convenu de renforcer au niveau communautaire la coordination, la communication et la collaboration transfrontalière dans le cadre de la préparation à l’épidémie de Covid 19, a appris l’APS.


Les ministres en charge de la santé de l’espace communautaire, réunis vendredi à Bamako, la capitale du Mali ont souligné l’urgence de renforcer la coordination, la communication et la collaboration entre les États membres en matière de préparation à l’épidémie de Covid19, en particulier la collaboration transfrontalière, indique le communiqué final parvenu à l’APS.


Il a été également décidé à l’issue de cette rencontre de renforcer les mesures de surveillance aux points d’entrée (voie aérienne, terrestre et maritime, rapporte la même source.


Les ministres de la Santé de la CEDEAO ont dans le même temps préconisé une amélioration de la sensibilisation et de la communication ‘’afin que le public reçoive des informations précises, appropriées et opportunes au sujet de l’épidémie’’.


Ils ont fait part de la nécessité d’accroître en urgence les capacités nationales essentielles pour le diagnostic et la prise en charge des cas, tout en élaborant un plan stratégique de préparation régionale, assorti de prévision de dépenses, basé sur les priorités des Etats membres.


La nécessité de promouvoir les efforts nationaux multisectoriels en mettant en œuvre des mesures plus concrètes pour assurer la disponibilité des fournitures médicales essentielles, y compris le matériel de laboratoire, et les équipements de protection individuelle dans la région.


Les ministres de la Santé de la CEDEAO ont appelé à un travail en étroite collaboration avec les autorités compétentes des gouvernements nationaux et chinois pour surveiller l’état de santé et assurer le bien- être de ressortissants de l’espace communautaire résidant en Chine. 


Ils ont par ailleurs réitéré leur soutien à la Chine tout en saluant les efforts déployés par le gouvernement chinois pour gérer cette épidémie.


AKS