Initiative ’’Yeksi naa’’ : Abdoulaye Diouf Sarr réunit le comité technique national, à kolda
APS
SENEGAL-SANTE

Initiative ’’Yeksi naa’’ : Abdoulaye Diouf Sarr réunit le comité technique national, à kolda

Kolda, 8 nov (APS)- Le ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a présidé jeudi, à Kolda (Sud), une réunion du comité technique national sur la mise en œuvre de l’initiative « Yeksi naa » (je suis arrivé) du programme national d’approvisionnement (PNA),a constaté l’APS.

Ainsi, la PNA sous l’impulsion du ministère de la santé et de l’action sociale, avec l’appui de Intrahealth a lancé depuis le 13 octobre 2016 une nouvelle initiative de distribution de médicaments dénommée « Yeksi naa » consistant à amener des produits jusqu’au niveau des centres et postes de santé du pays.

« Les difficultés rencontrés dans la mise en œuvre de Yeksi naa ont amené mon département à élaborer une feuille de route pour mieux piloter la chaine d’approvisionnement. Cette feuille de route nous l’avons élaborée suite aux recommandations de deux réunions importantes : le comité technique national du 10 avril 2018 et la rencontre de concertation du 15 mai 2018 entre mon département et les partenaires techniques et financiers », a dit Abdoulaye Diouf Sarr.

La feuille de route, de l’avis de la tutelle, va couvrir une période de 30 mois, de juillet 2018 à décembre 2020 et sera articulée autour de quatre grands domaines : la gouvernance, la coordination et le leadership, le plaidoyer et la communication, l’assistance technique et le renforcement de capacité et en fin la mobilisation des ressources et les financements.

« La disponibilité et l’accessibilité des médicaments essentiels demeurent une des priorités du Gouvernement du Sénégal, c’est pourquoi mon département, dans le cadre du financement de la feuille de route, a pris les mesures suivantes pour la pérennisation du yeksinaa », a dit le ministre.

Il s’agit notamment de la création d’une ligne budgétaire dans le budget de 2019, de l’application de la lettre de circulaire relative au reversement de la marge de 25 pour cent dans les points de prestation de services et du relèvement des frais de gestion supportés par les programmes.

Ces mesures portent aussi, selon la tutelle, sur la nomination d’un conseiller technique, coordonnateur de la chaine d’approvisionnement et la création du service de distribution à la pharmacie Nationale d’approvisionnement pour le pilotage de yeksinaa.

Dans le schéma, les médicaments doivent être distribués jusqu’au niveau des centres de santé ensuite acheminés vers les postes de santé par des opérateurs pour assurer la chaine de l’approvisionnement sans rupture.

MG/MD