Le comité de santé de district de Koumpentoum travaille à l’installation d’un bloc opératoire
APS
SENEGAL-SANTE-PROJET

Le comité de santé de district de Koumpentoum travaille à l’installation d’un bloc opératoire

Koumpentoum, 11 sept (APS) - Le comité de santé du district sanitaire de Koumpentoum travaille à la mise en place, d’ici fin novembre prochain, d’un bloc opératoire, dont le coût est estimé à 14 millions de francs CFA, a révélé, lundi, le médecin-chef dudit district, le docteur Kalidou Bâ.
 
‘’Sous le leadership du préfet du département, un comité d’initiatives de recherche de financement a été mis en place pour l’équipement du bloc opératoire d’un montant de 14 millions’’, a indiqué le docteur Bâ, lors d’une cérémonie d’inauguration par le gouverneur de la région de Tambacounda Elhadji Bouya Amar, d’un appareil de radiographie osseuse.
 
Cet appareil de radiographie a été acquis sur fonds propres par le conseil départemental de Koumpentoum à hauteur de 13 millions de francs CFA, a dit le président de cette institution, le député de la 12-ème législature Omar Sy.
 
‘’Le comité de district a mis en place des stratégies de recherche de financement et d’ici fin novembre, le bloc opératoire sera équipé inchallah’’, a dit le médecin-chef de district.
 
L’idée d’équiper le bloc opératoire du centre de santé de Koumpentoum est née d’un comité départemental de développement (CDD) lors duquel ce projet a été identifié comme l’un des besoins du département. 
 
Le conseil départemental a déjà inscrit 4 millions sur son budget 2017, au titre de contribution au financement de ce bloc et le haut conseil des collectivités territoriales a participé pour 200.000. Si bien que le comité est à la recherche de 9,8 millions, a noté le docteur Kalidou Bâ. 
 
Le gouverneur Elhadji Bouya Amar a relevé l’importance de ce projet dans une structure sanitaire située dans une zone où ‘’il ne se passe pas une semaine sans qu’il y ait un accident’’. Les blessés sont évacués soit à Tambacounda à 100 km, soit à Kaolack à 175 km.
 
 Traversée par le corridor Dakar-Bamako, la ville de Koumpentoum, située à 100 km de Tambacounda, abrite la principale structure de santé dans une zone théâtre de graves accidents de la route.
 
M. Amar a invité l’ensemble des maires des 10 communes, celui du chef-lieu de département en premier, à participer à la mise en place de ce bloc opératoire en devenir.
 
‘’Si le bloc opératoire est réalisé, l’Etat va ériger le centre (de santé) en hôpital’’, a assuré le gouverneur à l’assistance, qui a traduit son espoir par un tonnerre d’applaudissements. 
 
‘’Les initiatives sont locales, l’Etat intervient pour régler problèmes macro’’, a dit le gouverneur Bouya Amar, relevant que quelles que soient les difficultés et les contraintes, ‘’il faut faire preuve de sacrifice’’ pour assurer le service public et régler les problèmes des populations. 

ADI/ASG