200 kg de produits impropres à la consommation saisis à Tivaouane
APS
SENEGAL-SOCIETE-HYGIENE

200 kg de produits impropres à la consommation saisis à Tivaouane


Thiès, 22 nov (APS) - Près de 200 kg de produits alimentaires impropres à la consommation, d’une valeur commerciale de 280 mille francs CFA, ont été saisis par les services d’hygiène, dans le cadre du volet surveillance sanitaire des préparatifs de l’édition 2017 du maouloud de Tivaouane, a-t-on appris du chef de la brigade régionale de Thiès, le capitaine Falilou Sarr.

"Nous avons procédé à des saisies avec près de 200kg de produits alimentaires d‘une valeur commerciale de 280 000 francs CFA. C’est principalement des boissons sucrées, des bouillons, du lait", a-t-il annoncé.
 
Fallilou Sarr faisait face à des journalistes, mardi à Thiès, dans le cadre de "la couverture sanitaire" du maouloud, une manifestation religieuse annuelle commémorant l’anniversaire de la naissance du prophète Mouhammed (PSL).
 
Les services d’hygiène disent avoir déployé 150 agents pour ’’la couverture préventive" du maouloud dans la région de Thiès, principalement à Tivaouane, à travers différentes divisions dans l’organisation du travail.
 
Le staff régional et le niveau national sont ainsi à pied d’œuvre, depuis le 12 novembre dernier, avec l’appui d’éléments venus d’autres régions et basés à Tivaouane, d’où ils opèrent en faisant le tour de la région.
 
"Nous n’entendons pas laisser les gens mettre à la disposition du consommateur des aliments ou des produits alimentaires qui peuvent" influer négativement sur leur santé, a assuré le chef de la brigade régionale de Thiès.
 
Pour bien mener cette mission, les services d’hygiène comptent ainsi "faire la police" durant toute la durée du maouloud, un moment de grande affluence.
 
"Nous entrons dans tous les lieux où l’on vend des aliments ou de l’eau pour veiller à ce qu’ils ne soient pas périmés ni altérés avant la date de péremption notamment le lait et ses dérivés", a relevé le capitaine Sarr.
 
Aussi a-t-il exhorté les pèlerins à faire preuve de vigilance par rapport aux produits qui leur sont vendus et qu’ils consomment souvent sans vérification.
 
"Ce sont ces aliments qui sont consommés en grande quantité lors de l’évènement. Nous ne comptons pas laisser tranquille ces gens qui profitent de ces évènements pour amener des stocks et casser même parfois les prix", a insisté le chef de la brigade régionale de l’hygiène de Thiès.
 
 


FD/BK