Louis François Mendy en finale du 110m haies
APS
SENEGAL-AFRIQUE-ATHLETISME-RESULTATS

Louis François Mendy en finale du 110m haies


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Asaba, 3 août (APS) – Louis François Mendy s’est qualifié ce vendredi en finale du 110 m haies, après sa 2-ème place dans sa série courue en début d’après-midi au stade Stephen Keshi d’Asaba (1er au 5 août), a constaté l’envoyé spécial de l’APS.



Le jeune hurdler de 19 ans dont le temps n’a pas encore été révélé, sera sur la ligne de départ du 110m haies, ce samedi à 17h locales, soit 16h à Dakar.


Interrogé après ses étirements, le médaillé d’or des récents championnats de la région 2, qui ont eu lieu à Accra (Ghana), se dit fier d’avoir pu se placer en finale de l’épreuve pour sa première participation à des championnats seniors.


"C’est un bon résultat, mais il faut aller jusqu’au bout, c’est-à-dire monter sur le podium du 110m haies’’, a-t-il dit, estimant que l’athlétisme sénégalais a besoin de montrer qu’il est sur la voie de la relance.


"Je ne cours pas seulement pour moi mais aussi pour mon pays et surtout pour ma discipline qui a besoin de soutien pour pouvoir s’en sortir’’, a plaidé le pensionnaire de l’EAC (Ecole athlétique club) de Grand-Yoff.


Gomis a débuté en 2007, mais c’est véritablement en 2014 qu’il a commencé à mettre des pointes avant d’être médaillé d’argent aux championnats d’Afrique juniors de Tlemcen (Algérie) en 2017. 


‘’C’est mon coach Adama Badji qui a décidé pour moi quant à la discipline à faire’’, a dit le finaliste du 110m haies qui dit avoir arrêté les études en classe de seconde pour le travail de boulanger. ‘’Actuellement, je suis diplômé en pâtisserie’’, a-t-il fait savoir, rappelant n’avoir pas été un brillant élève.



‘’Puisque l’école n’était pas mon fort, j’ai préféré apprendre un métier et après la boulangerie, je me suis engagé dans la pâtisserie’’, a-t-il rappelé, reconnaissant n’avoir pas toujours le temps pour faire son métier.


‘’C’est l’athlétisme qui prend la plupart de mon temps’’, a souligné le jeune athlète qui s’est donné comme mentor, El Hadj Amadou Dia Ba, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Séoul (Corée), en 1988.


‘’D’ailleurs, c’est lui qui m’a offert le sac avec lequel j’ai voyagé et hier (jeudi) seulement, nous avons discuté, et il m’a donné de précieux conseils quant à la manière dont je dois gérer ma course’’, a dit le jeune athlète, dont le record personnel est de 13s 93.


‘’C’est vraiment un ami qui ne ménage aucun effort pour moi’’, a-t-il insisté, soulignant que son ambition est d’amener un titre olympique au Sénégal.


En attendant, Louis François Mendy qui aurait pu s’adonner au basket avec ses 190 centimètres, appelle les autorités sportives à donner aux athlètes les moyens de s’entraîner correctement. ’’Le stade Léopold Sédar Senghor est souvent fermé et c’est la seule infrastructure disposant d’une piste aux normes’’, a-t-il fait savoir.

SD/OID/ASG