CAN 2019 :  la culture tactique de la Tunisie a eu raison de Madagascar (coach des Baréa)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-REACTIONS

CAN 2019 : la culture tactique de la Tunisie a eu raison de Madagascar (coach des Baréa)


Le Caire, 11 juil (APS) - L’équipe de Madagascar, battue 0-3 par celle de la Tunisie en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019, a pêché en raison de l’organisation et de "la culture tactique" des Aigles de Carthage, a dit son sélectionneur, Nicolas Dupuis, en conférence de presse.
 

"Déjà, il fallait avoir les jambes, avoir de la fraîcheur pour faire face à cette équipe tunisienne, ensuite, nous avons été dépassés par la qualité et la culture tactique de ces joueurs", a expliqué le technicien.
 
Sur cette Coupe d’Afrique des nations, les Baréa n’avaient pas encore joué contre ce type de football, le football nord-africain en l’occurrence, a rappelé le technicien français, soulignant que ses joueurs avaient assimilé les autres styles.
 
"Ces équipe étaient plus à notre niveau et ce soir (jeudi), la marche était beaucoup trop haute", a-t-il dit, assurant être toutefois "fier" de ses joueurs.
 
Interrogé sur sa large victoire contre Madagascar, après n’avoir enregistré que des matchs nuls lors de cette CAN, Alain Giresse, le sélectionneur des Aigles de Carthage, a reconnu qu’il avait profité du manque de fraicheur physique des Baréa en seconde période.
 
"Notre travail de sape a payé en seconde période où les jambes étaient un peu plus lourdes", a expliqué l’ancien sélectionneur des Lions du Sénégal et des Aigles du mali notamment, "heureux" de voir ses attaquants marquer autant de buts.
 
"C’est très bien de les voir à ce niveau de jeu, laisser nous récupérer et on aura le temps de mettre en place les plans et stratégies pour faire déjouer notre prochain adversaire, le Sénégal", a-t-il par ailleurs ajouté.
 
Le Sénégal, prochain adversaire de la Tunisie, était bien présent en tribune avec le Directeur technique national, Mayacine Mar, l’entraîneur des U20, Youssouph Dabo, ainsi que Régis Bogart, l’adjoint du sélectionneur national, Aliou Cissé.
 
SD/BK