CAN 2019 : les Mbourois déçus et tristes
APS
SENEGAL-FOOTBALL-CAN-REACTIONS

CAN 2019 : les Mbourois déçus et tristes

Mbour, 20 juil (APS) – La déception et la tristesse sont les mots qui revenaient le plus vendredi chez la plupart des supporters des Lions du Sénégal de la commune de Mbour (ouest), après la défaite des Lions (0-1) contre les Fennecs d’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.
 
L’effervescence était pourtant à son paroxysme depuis quelques jours dans la capitale de la Petite Côte. Les couleurs nationales étaient partout visibles dans cette ville devenue un terrain de prédilection des différents sports avec un nombre impressionnant de clubs de football et d’autres disciplines sportives.
 
Et même si l’écran semi-géant de la fan zone installée devant les locaux de la mairie a montré des signes de faiblesse à quelques minutes du coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, les Mbourois avaient tout prévu pour célébrer une éventuelle victoire de leurs représentants en Egypte.
 
Partout dans la ville, des jeunes avaient déjà fini d’installer des podiums pour la célébrer. Mais le sort en a décidé autrement, car après seulement deux minutes, l’Algérie, sur un tir assez anodin, ouvrait le score.
 
‘’Nos joueurs ont tout donné dans ce match, mais non seulement ils ont manqué d’efficacité, mais en plus l’arbitre ne leur a pas facilité la tâche. Je n’aime pas critiquer les décisions arbitrales, mais cet arbitre-là a brillé par ces prises de décision incompréhensibles’’, a dénoncé Alioune. ‘’Très déçu’’ par la prestation du juge central, il estime que ‘’les Lions ont fait preuve de nonchalance face aux Fennecs’’.
 
Maguèye Sall, la cinquantaine, dit ne pas comprendre pourquoi malgré les nombreuses fautes des Algériens, le premier carton jaune n’est sorti qu’à la 33ème minutes de jeu.
 
L’analyse de ces deux supporters est partagée par la plupart des autres inconditionnels des Lions interrogés par l’APS. Ils ‘’encouragent’’ les Lions qui ont dominé la rencontre et estiment que c’est ‘’par manque de chances’’ ou ‘’d’efficacité’’, qu’ils ont échoué à remporter le trophée tant convoité. 
 
‘’Ils ne rentreront pas avec le trophée continental, mais sur le plan typiquement sportif, ce sont eux les champions d’Afrique de cette édition de la CAN’’, clame une jeune femme. Selon elle, avec un arbitrage à la hauteur, ils auraient même pu laminer leurs adversaires.
 
Préférant garder l’anonymat, elle affirme n’avoir pas été déçue par le résultat du match qui s’est soldé par ‘’une défaite imméritée’’ des protégés du sélectionneur Aliou Cissé. Elle se dit surtout ‘’attristée par le sort qui est réservé au football africain, ‘’avec des arbitres qui, malgré la forte médiatisation de cette compétition, se soucient peu de leur moralité’’.
 
Comme elle, d’autres supporters du quartier Escale se disent déçus et attristés par l’arbitrage africain. Ils estiment que pour ce genre de compétition, dans le souci de préserver la beauté, la respectabilité du football, il va falloir, désormais, faire appel aux arbitres d’autres continents et laisser de côté les arbitres du continent qui n’honorent pas l’Afrique et ses fils.
 
D’autres jeunes rencontrés non loin de là, précisément au quartier Mbour Toucouleur, réclament ‘’des Etats généraux du football africain, avec un focus sur l’arbitrage’’ qui, à leurs yeux, ‘’ne cesse de montrer ses limites dans toutes les compétitions, nationales comme continentales’’.

ADE/ASG