CM 2018 : Kalouga déroule le tapis rouge pour les Sénégalais
APS
SENEGAL-RUSSIE-FOOTBALL

CM 2018 : Kalouga déroule le tapis rouge pour les Sénégalais

De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo

Kalouga (Moscou), 20 juin (APS) - Des habitants de Kalouga, heureux de voir débarquer des étrangers dans leur ville, ont quasiment déroulé le tapis rouge pour les Sénégalais rencontrés ce mercredi matin dans les rues, a constaté l’envoyé spécial.

Dans un anglais mal assuré, les habitants les plus téméraires n’hésitent pas à arrêter le visiteur sénégalais pour lui faire un véritable "shake-hand" en guise de remerciement.

"Good win yesterday", s’enthousiasme ainsi un jeune au look d’adolescent de toutes les villes du monde.

Dans une ville plongée dans une température estivale, les terrasses des cafés et bars étaient pris d’assaut en cette matinée de mercredi. 

Et des signes de la tête ou des regards complices sont échangés, à l’image de ce banquier qui a offert des blocs notes et des stylos à billes à sa clientèle sénégalaise. Avant de lancer "pictures" pour demander à ses nouveaux clients, s’ils peuvent prendre des photos avec lui.

Kalouga est le camp de base des Lions pour cette 21e édition de la Coupe du monde Russie 2018 (14 juin-15 juillet). 

En réalité, plus que de fêter la victoire de ses hôtes, la Russie ayant battu l’Egypte 3-1 quelques heures plus tard, les habitants de Kalouga sont surtout heureux de la défaite de la Pologne, devenue "un pays qu’ils ne veulent pas voir même pas en peinture", indique un étudiant sénégalais.

"Des gens ici avaient peur que les deux équipes soient dans la même poule et des débordements que cela aurait pu créer", informe le jeune étudiant originaire de Guédiawaye et établi à Moscou depuis deux ans.

Il laisse entendre que la sympathie manifestée à l’égard du Sénégal n’est pas sans lien avec la bonne image véhiculée par les supporters sénégalais qui ont nettoyé la partie du stade qu’ils avaient occupée après le match, des images qui ont fait le tour du monde et de la Russie.


"C’est une belle image et ça rend plus fier encore", souligne un autre étudiant africain rencontré en fin de journée à Kalouga, dans cette ville de la Russie centrale située à 159 km au sud-ouest de Moscou.

La population de la ville s’élevait à 331 351 habitants en 2013 et elle bénéficie d’une forte concentration de l’industrie automobile.


SD/PON