CM2018 : La RTS et GFM vont diffuser les matchs (communiqué)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-MEDIAS

CM2018 : La RTS et GFM vont diffuser les matchs (communiqué)

Dakar, 14 juin (APS) - La Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS, publique) et le Groupe Futurs Médias (GFM, privé) vont assurer la retransmission des matchs de la Coupe du monde 2018 qui démarre ce jeudi à Moscou (Russie), à la suite d’une médiation du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne a appris l’APS.
 
Les deux chaînes de télévisons se disputaient l’exclusivité des droits terrestres de retransmission des matchs de la Coupe du monde Russie 2018.
 
La RTS affirme être la seule détentrice des droits terrestres de diffusion des matchs de la Coupe du monde 2018 sur le territoire national. Le groupe de presse privé soutient de son côté que "(…) la FIFA et Econet, le géant sud-africain des télécommunications, propriétaire de Kwesé Free Sport, [l’] ont autorisé [...] à être diffuseur au Sénégal de 32 matches de la Coupe du monde."
 
"En perspective de la retransmission de la coupe du monde Russie 2018, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a réuni ce mercredi, la Radiotélévision Sénégalaise (RTS) et le Groupe Futurs médias (GFM), en présence du ministre en charge de la Communication et du Président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA)", rapporte un communiqué reçu à l’APS.
 
"Considérant la Coupe du monde de football comme un événement exceptionnel mobilisant toute la nation et une grande opportunité pour la promotion de la destination Sénégal et le renforcement de la cohésion nationale, le Premier ministre a instruit le deux parties (RTS et GFM) à surseoir à toute procédure judiciaire et à privilégier le dialogue dans le règlement de tous les différends", lit-on dans le texte.
 
La même source ajoute que M. Dionne a demandé aux deux parties ‘’de faire preuve de dépassement, d’œuvrer à la pacification du climat social et de mobiliser toutes les énergies autour de notre équipe nationale’’.
 
Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) avait mis en garde contre "toute retransmission ou diffusion illégale" des matchs de la Coupe du monde, annonçant des sanctions pouvant même aller "jusqu’au retrait de la licence".
 
"La retransmission ou la diffusion des compétitions sportives internationales est conditionnée par l’acquisition de droits qui y sont relatifs", écrit l’instance de régulation dans un communiqué reçu à l’APS.
 
Elle signale qu’en conséquence, "les chaînes ne bénéficiant pas d’autorisation de commercialisation ou de diffusion, doivent respecter les droits des opérateurs qui ont l’exclusivité de distribution et/ou de diffusion des matchs". 

ASB/ASG