Ismaila Sarr
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Ismaila Sarr "conscient qu’il doit briller à tous les matchs" (agent)

Dakar, 8 nov (APS) - L’attaquant sénégalais de Rennes (élite française), Ismaila Sarr, "conscient" de la place qui est la sienne au sein de son club et dans le championnat français de l’élite, sait qu’il doit encore franchir de nouveaux paliers, a expliqué son agent Thierno Seydi.

"Ismaila (Sarr) sait qu’il doit briller à tous les matchs pour son club (Rennes) qui compte énormément sur lui", a expliqué l’agent sénégalais basé à Paris (France), dans un entretien avec l’APS.
 
"Il ne lui suffit pas d’être bon mais il doit être décisif à tous les matchs de son club en dépit de son jeune âge", a ajouté Thierno Seydi, selon qui l’ancien pensionnaire de Génération Foot "n’est nullement frustré" d’être resté en France en dépit des nombreuses sollicitations venues notamment d’Angleterre.
 
Dans son plan de carrière, "il était prévu de faire au moins deux saisons complètes à Rennes", a rappelé son agent, ajoutant que seule "une offre exceptionnelle aurait pu changer la donne".
 
"La saison dernière, il avait eu une saison tronquée à cause d’une blessure et c’est pourquoi cette saison, il était important de rejouer à Rennes qui, en plus des compétitions domestiques (championnat et les deux coupes), est engagé en Europa League", a souligné Seydi.
 
‘’Les belles offres ont été faites mais il était important qu’il puisse s’imposer dans ce club et qui continuait son apprentissage’’, a ajouté l’agent de joueurs au sujet de l’international sénégalais.
 
L’international sénégalais, "très exposé au jeu rude des défenseurs adverses" selon des observateurs de la Ligue 1 française, "est conscient qu’il doit faire face’’ à cette situation, a-t-il insisté.
 
"Son jeu est fait de dribbles et de percussion, donc il doit s’attendre à ce que les défenseurs ne le laissent pas jouer", a fait observer Thierno Seydi, qui reconnait que son poulain se trouve ainsi exposé à "des risques de blessure", comme en septembre 2017 contre Saint-Etienne.
 
"Mentalement, il a progressé et il est conscient des risques’’, mais "doit faire face pour continuer à progresser", a-t-il par ailleurs ajouté.
 
SD/BK