L’entraîneur de l’AS Mandé évoque le faible niveau des clubs féminins de la zone ouest A
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-PERSPECTIVES

L’entraîneur de l’AS Mandé évoque le faible niveau des clubs féminins de la zone ouest A

Dakar, 2 août (APS) - Issa Coulibaly, l’entraîneur de l’AS Mandé, club malien devant représenter la zone ouest A à la phase finale de la Ligue africaine féminine des champions, invite les fédérations de ladite zone à travailler à relever le niveau des compétitions féminines.
 
"C’est un appel que je veux lancer, ce n’est pas parce que nous avons gagné le tournoi qu’il ne faut pas se dire des vérités : notre zone est faible par rapport aux autres parties du continent, et je ne parle même pas du niveau mondial. Il y a beaucoup de travail qui reste pour être au niveau des meilleurs", a-t-il dit dans un entretien avec plusieurs médias dont l’APS.
 
Le club malien, avec deux victoires (4-0 contre Dakar Sacré-Cœur et Determine Girls du Liberia) et un nul (2-2) contre Seven Stars du Cap-Vert, a remporté vendredi dernier à Mindelo (Cap-Vert), le tournoi de qualification de la zone ouest A pour la Ligue africaine féminine des champions.
 
Cette compétition avait démarré le 24 juillet dernier.
 
"Je veux que cet appel ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Aussi bien la zone que les Fédérations doivent démultiplier ce genre d’initiatives et de compétitions pour relever le niveau de nos filles", a dit le technicien malien, se disant heureux et fier de la qualification de son club.
 
"Ce serait forcément un plus" si cet appel est entendu, a insisté le technicien, saluant la bonne organisation du tournoi de Mindelo.

SD/BK/ASG