Le coach de Yamatogne satisfait de son équipe
APS
SENEGAL-FOOTBALL-REACTIONS

Le coach de Yamatogne satisfait de son équipe

Louga, 8 sept (APS) - L’entraineur de Yamatogne de Ziguinchor, El Hadji Bakary Sano, s’est dit satisfait des prestations de son équipe lors de ses différentes sorties comptant pour l’édition 2019 des phases finales des "navétanes" dont le trophée a été remporté par ses poulains.

Yamatogne a remporté la finale des phases nationales de l’édition 2019 des championnats d’hivernage communément appelés ’’navétanes’’, en battant par 2 buts à 1 Hersent de Thiès, samedi, à Louga.
 
"Nous sommes satisfaits et émus. Je rends grâce à Dieu. Ce n’était pas évident. Nous avions démarré à Dahra dans des conditions très difficiles. J’avais dit aux joueurs qu’ils étaient capables de remporter ce tournoi", a-t-il dit au terme de la finale remportée par son équipe.
 
Selon lui, l’objectif de Yamatogne était de se qualifier au second tour, mais "les joueurs ont pris l’habitude de gagner et ils se sont mis davantage au travail avec l’objectif de remporter ces phases" nationales 2019 des "navétanes".
 
Il a félicité l’équipe d’Hersent qui n’a selon lui pas déméritée. "Avant ce match, j’avais demandé au public de venir suivre cette finale, car il y aura du bon jeu. Hersent est une très grande équipe et Yamatogne est habituée au beau jeu", a-t-il souligné.
 
Interrogé sur les changements apportés à son équipe-type, il a répondu que certains joueurs étaient fatigués et il fallait apporter de la fraicheur physique.
 
"Nous avons amené avec nous 41 joueurs. Je félicite les dirigeants de l’équipe parce que ce n’était pas facile. Les joueurs étaient fatigués et il fallait apporter du sang neuf à l’attaque et c’est ce que j’ai fait et ça a marché", s’est-il réjoui.
 
Revenant sur les difficultés rencontrées par son équipe en première période, El Hadji Bakary Sano a expliqué que les joueurs jouaient en première mi-temps "contre le vent".
 
"Il fallait jouer en bloc serré derrière et attendre l’adversaire venir et riposter par contre. C’est cela qu’ils ont fait et en deuxième mi-temps, je leur ai demandé de se libérer et de jouer parce que nous avons le vent en notre faveur", a-t-il analysé.
 
L’entraineur d’Hersent Abdou Diop a reconnu que Yamatogne avait la possession du ballon et était "plus présent tactiquement et physiquement".
 
"C’est une grande déception pour nous. Ils avaient le monopole du match. Nous avons pris un but suite à une perte de balle. Nous n’avons pas minimisé cette équipe", a-t-il reconnu.
 

SK/BK