Pour Ruud Gullit, le Ballon d’or est ‘’une excellente tribune’’ pour le lauréat
APS
SENEGAL-MONDE-FOOTBALL

Pour Ruud Gullit, le Ballon d’or est ‘’une excellente tribune’’ pour le lauréat

Dakar, 2 déc (APS) – Le Ballon d’or, une distinction qui sera décernée ce soir, confère ‘’une excellente tribune’’ à son lauréat, lui permettant de défendre des causes ou de les faire connaître au monde, a souligné le Néerlandais Ruud Gullit, Ballon d’or en 1987.
 
‘’C’est un énorme honneur de remporter un tel trophée, mais il est encore plus important à mes yeux, car j’ai pu le dédier à Nelson Mandela’’, a déclaré Gullit dans un entretien publié lundi par le quotidien français Le Parisien.
 
Nelson Mandela, héros de la lutte contre l’apartheid, la politique de ségrégation raciale en Afrique du Sud, était emprisonné lorsque le Ballon d’or lui est dédié par le joueur néerlandais, vainqueur en 1987 de la Coupe des clubs champions, devenue la Ligue des champions.
 
‘’Gagner le Ballon d’or m’a donné le pouvoir de faire cette déclaration (la dédicace de la distinction à Nelson Mandela) en Italie, où personne ne savait qui il était’’, ajoute le vainqueur de l’Euro 1988 avec les Pays-Bas.
 
‘’Cela a eu un effet retentissant. Mandela lui-même m’a dit qu’il y avait eu une immense acclamation dans sa prison lorsqu’on a appris que je lui avais dédié mon prix’’, a rappelé l’ancien footballeur néerlandais.
 
Remporter le Ballon d’or lui a permis, dit-il, de dénoncer l’apartheid. ‘’En Italie, on n’avait pas l’habitude [d’entendre] un footballeur parler de politique, mais là, c’était plus que cela. Je parlais de la lutte pour les droits de l’homme. C’était ma contribution à la lutte contre l’apartheid’’, s’est souvenu l’ancien joueur du Milan AC.
 
En Italie, où ‘’il y a beaucoup de problèmes de racisme dans les stades’’, Ruud Gullit avait invité les coéquipiers des joueurs noirs à être plus solidaires envers ces derniers. ‘’Si un joueur de votre propre équipe est la cible de [propos] racistes, vous devez tous faire front pour le défendre. Sortez du terrain et n’y revenez plus ! Si vous continuez à jouer, ils ont gagné. Partez !’’ 
 
Pour l’édition 2019 du Ballon d’or, qui sera attribué ce lundi, Ruud Gullit plaide pour son compatriote Virgil Van Dijk (Liverpool, Angleterre).
 
‘’Si Leo Messi le remportait, je le comprendrais, mais ce serait vraiment un immense honneur pour notre pays si Van Dijk l’avait’’, dit-il.
 
‘’Il le mérite. Mais il y a aussi Sadio Mané, Mohamed Salah, Leo Messi, Cristiano Ronaldo… Ce sera très serré’’, a commenté Gullit.

SD/ADL/ESF