Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL-GOUVERNANCE

Des jeunes ''exigent'' la criminalisation du détournement de deniers publics

2012-12-25 11:38:32 GMT

Dakar, 25 déc (APS) - Des jeunes du Mouvement du 23-Juin (M23) et du Forum civil ''exigent'' des autorités sénégalaises l'élaboration de lois encadrant le financement des partis politiques et criminalisant le détournement de deniers publics.

Dans un communiqué conjoint parvenu mardi à l'APS, les jeunes du M23 et la Convention nationale des jeunes du Forum civil ''exigent des réformes allant dans le sens d’adopter des lois pour le financement des partis politiques, sur les conflits d’intérêt, sur la déclaration de patrimoine avant et après [l'exercice de] toute fonction publique''.

Ils ''exigent la création de lois criminalisant l’acte de détournement de deniers publics''.

Ces jeunes préconisent des ''sanctions allant jusqu’à 50 années d’emprisonnement'' contre les auteurs d'enrichissement illicite, une faute punie par la loi sénégalaise d'une peine de prison de 10 ans au plus assortie d'une amende égalant le montant détourné ou son double.

Ils exhortent aussi les autorités sénégalaises à veiller à ''l’effectivité de l’OFNAC (Office national de lutte contre la fraude et la corruption)''. Les députés ont adopté mercredi à l’unanimité le projet de loi n°13/2012 portant création de l’OFNAC.

Sur la foi d'une déclaration du Forum du civil -la section sénégalaise de l'ONG Transparency International-, ils affirment qu'''entre 2007 et 2011, le Sénégal a perdu 380 milliards de francs CFA à cause de la corruption''.

C'est pourquoi le Sénégal s'est classé en 2012 au 94ème rang sur 174 pays malades de la corruption, ce qui signifie qu'il est le 36ème pays le plus corrompu sur un effectif de 100, déclarent-ils, citant Transparency International.

''[...] Ces sommes auraient pu être utilisées pour la construction d’hôpitaux et de lycées, la création d’emplois pour les jeunes'' au lieu d'être ''utilisées à des fins [...] personnelles'', soulignent les jeunes du M23 et du Forum civil.

Aussi recommandent-ils à ''la Cour de répression de l’enrichissement illicite de prendre ses responsabilités, d’aller jusqu’au bout du processus d’enquête, en partenariat avec les institutions et organisations nationales et internationales'', dans le cadre de la traque des biens présumés mal acquis par des responsables du régime d'Abdoulaye Wade (mars 2000-mars 2012).

Ils ''s’engagent à porter le combat pour le rapatriement des biens mal acquis, pour la bonne gouvernance, pour la transparence, contre la corruption et l’impunité''.

ESF

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles