Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL-INDUSTRIE-LITIGE

Pout : Dangote sommée d’arrêter les travaux de sa cimenterie (officiel)

2013-01-09 22:50:00 GMT

Thiès, 9 jan (APS) - La société Dangote au Sénégal est sommée d’arrêter les travaux de construction de sa cimenterie à Pout, pour préserver l’ordre public, a indiqué mercredi Maguette Diouck, adjoint au préfet du département de Thiès (Ouest).

‘’La décision prise pour faire arrêter les travaux de l’usine de cimenterie Dangote à Pout est une mesure administrative et conservatoire pour la préservation de l’ordre public’’, a-t-il déclaré à l’APS.

‘’Cette notification d’arrêt des travaux a été transmis au Directeur général de Dangote, Aramine Mbacké, par les gendarmes, conformément aux règles et qu’il n’y a eu aucune résistance par rapport à l’exécution de la mesure’’, a ajouté M. Diouck.

Mardi, a-t-il signalé, les travaux de maçonnerie de l'usine ont été arrêtés. ‘’Aujourd’hui (mercredi), 9 janvier, a-t-il dit, c’était au tour de l’arrêt total des machines de l’usine, en attendant qu’une décision de justice définitive soit donnée dans cette affaire.’’

En novembre dernier, le tribunal de Thiès déboutait les héritiers de feu Serigne Saliou Mbacké de leur demande de liquidation d’astreinte de la société de cimenterie Dangote, suite à un litige foncier qui oppose les deux parties dans la zone de Pout.

Les héritiers de l'ancien Khalife général des mourides réclamaient l'arrêt des travaux de construction d'une cimenterie sur un terrain qui avait été affecté à leur père. Ce projet industriel est à l'initiative de l'homme d'affaires nigérian Aladji Aliko Dangote.

Dans le verdict rendu, le tribunal de Thiès rejetait la demande de liquidation estimant qu’elle était ‘’mal fondée’’. Cependant, la partie civile entendait faire prévaloir son droit sur le site litigieux.

Me Mbaye Guèye, un de ses avocats, avait précisé que ‘’la procédure d’expulsion de la société Dangote, prononcée par la Cour d’appel depuis 25 novembre 2012, était toujours en cours d’exécution en référé au greffe’’.

BD/SAB

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles