Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

AFRIQUE-EUROPE-FOOTBALL

Honni en Belgique, Paul Put retrouve son rang sur le continent

2013-02-04 14:09:57 GMT

Dakar, 4 fév (APS) - Le sélectionneur du Burkina Faso, Paul Put, suspendu par la Fédération belge pour son implication dans une affaire de paris clandestins, est en train de réussir son retour dans la galaxie des techniciens qui comptent avec la qualification, dimanche, en Afrique du Sud, des Etalons en demi-finale de la CAN 2013.

L’ancien footballeur belge, qui a entra√ģn√© principalement le KSC Lokeren et le Lierse SK, avait reconnu ‘’avoir truqu√© des matches lors de la saison 2004-2005 du championnat de Belgique’’.

Connue sous le titre de ‘’l’affaire Ye", du nom d'un homme d'affaires soup√ßonn√© d'√™tre li√© √† une mafia des paris truqu√©s et qui avait infiltr√© le Lierse SK en 2004, alors que le club √©voluait en D1, cette histoire a failli sonner la fin, ou presque, de la carri√®re du technicien belge dans son pays ou dans en Europe.

Le 1er octobre 2008, au terme d'une enqu√™te de la F√©d√©ration belge de football (URBSFA), il avait √©t√© condamn√© √† la radiation √† vie, peine r√©duite en appel √† trois ans de suspension, ce qui l’obligea √† tenter une carri√®re en Afrique, en Gambie, plus pr√©cis√©ment.

Ainsi, le technicien belge a dirig√© les Scorpions de mai 2008 √† novembre 2011, avec un haut fait d’armes : l’√©limination du S√©n√©gal de la CAN et du Mondial 2010.

Au match retour des √©liminatoires des deux comp√©titions, en octobre 2008, il avait r√©ussi √† contraindre le S√©n√©gal au nul 1-1, au stade L√©opold S√©dar Senghor, √† Dakar, barrant la route de ces deux comp√©titions aux Lions, conduits √† l’√©poque par Lamine Ndiaye.

Toutefois, malgr√© un lobbying intense, il n’a pas r√©ussi √† int√©resser les d√©cideurs s√©n√©galais et a fini par susciter l’int√©r√™t de la F√©d√©ration burkinab√© de football (FBF), au sortir d’une √©limination au premier tour des Etalons √† la CAN 2012, sans la moindre victoire.

Nomm√© √† la place du Portugais Paulo Duarte, le technicien belge va entrer dans l’histoire du football burkinab√©, apr√®s avoir r√©ussi l’une de ses performances.

Apr√®s 1998 avec la CAN organis√©e √† domicile, c’est la 2√®me fois que le football burkinab√© atteint les demi-finales d’une Coupe d’Afrique des nations.

S’il attend de faire aussi bien que Claude Leroy et Herv√© Renard, victorieux √† la Coupe d’Afrique des nations, ou encore Bruno Metsu, finaliste avec le S√©n√©gal en 2002, le technicien belge de 56 ans a peut-√™tre r√©ussi √† rebondir par la meilleure des mani√®res.

Une performance √† m√™me de l'aider √† booster sa valeur marchande et √† int√©resser les plus grosses √©curies en Afrique, en Europe, ou dans les pays du Moyen-Orient, o√Ļ on est pr√™t √† d√©rouler des contrats mirobolants aux techniciens ayant la cote.



SD/ASG/DND

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles