Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL-SOCIETE-PAIX

Ndioro Ndiaye : ''Le conflit casamancais se reglera avec les femmes''

2014-01-24 17:17:17 GMT

Dakar, 24 jan (APS) - La crise casamançaise va se rĂ©gler avec les femmes, a soutenu vendredi Ă  Dakar, le Professeur Ndioro Ndiaye, directrice gĂ©nĂ©rale de l'Office internationale pour les migrations (OIM), affirmant que ''les femmes sont au cœur des initiatives de paix''.

‘’Les femmes ont un rĂ´le primordial. Elles sont au cœur des initiatives de paix. Le conflit casamançais va se rĂ©gler avec les femmes’’ a-t-elle soulignĂ© au symposium organisĂ© par la plateforme des femmes pour la paix en Casamance. La rencontre portait sur le thème : ‘’les rĂ´les des femmes dans le conflit et la paix en Casamance : quelles orientations par les femmes pour les accords de paix ?

Dans sa communication, ‘’ le rĂ´le des femmes dans le processus de paix’’, le Professeur Ndiaye a indiquĂ© que celles-ci ''sont dĂ©sormais centrales pour la paix dans la partie Sud du pays’’.

‘’Après avoir Ă©tĂ© longtemps marginalisĂ©es, elles sont aujourd’hui associĂ©es au dĂ©bat sur la rĂ©solution du conflit considĂ©rĂ© comme le plus long en Afrique de l’Ouest’’, a-t-elle fait observer.

''Le processus de paix, a expliquĂ© le Professeur Ndiaye, ‘’a beaucoup Ă©voluĂ© depuis l’implication des femmes surtout dans les actions humanitaires et la reconstruction post-conflit’’.

Le Professeur Ndioro Ndiaye est d’avis que la pĂ©riode d’accalmie notĂ©e en Casamance est pour les femmes ‘’une pĂ©riode charnière pour mobiliser et une occasion d’Ă©largir le dĂ©bat Ă  tous les acteurs et mĂŞme Ă  la sociĂ©tĂ© civile’’.

''Les Ă©chos en faveur d’une sortie de crise se dessinent actuellement. Il y a de l’espoir pour un retour Ă  la paix. La question est de savoir si elle sera dĂ©finitive’’, a-t-elle conclu.

PrĂ©sidant la cĂ©rĂ©monie d’ouverture de ce symposium, le ministre de la Femme, de l'Enfant et de l'Entreprenariat fĂ©minin, Anta Sarr, a soulignĂ© que ‘’il est sans nul doute opportun de rassembler les femmes, les inciter Ă  rĂ©flĂ©chir autour de la dimension nationale du conflit en Casamance, renforcer leur mobilisation pour Ă©changer sur le rĂ´le dĂ©volu Ă  la femme dans la recherche de la paix’’.

Le Premier ministre, Aminata Touré préside la clôture du symposium sur le rôle des femmes dans la crise casamançaise. La rencontre a regroupé les membres de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance et des associations de toutes les régions du Sénégal.


SKS/AD

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles