Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL-CULTURE-ENFANT

L'écrivain Fatou Ndiaye Sow ambitionne de ‘'réconcilier le livre et l'enfant''

2004-07-09 00:00:00 GMT

Dakar, 9 juillet (APS) - L'écrivain sénégalais, Fatou Ndiaye Sow, qui vient de consacrer onze livres aux droits de l'enfant a indiqué, vendredi qu'elle se fixe pour objectif, à travers ses productions, de ‘'réconcilier le livre et l'enfant''.

S'exprimant lors de la cérémonie de lancement de ses ouvrages à la Maison des écrivains ‘'Keur Birago Bou Bess'', Mme Sow a expliqué qu'elle est partie des ‘'scènes de la vie quotidienne (pour) installer dans l'imaginaire de nos enfants le souffle vital de notre société''.

La manifestation, suivie d'une exposition a été présidée par le ministre de la Famille, du Développement social et de la Solidarité nationale, Aïda Mbodj, en présence d'un parterre d'écrivains, des représentants de l'UNICEF, de l'ONG Plan International et des enfants.

Composée de onze ouvrages, la production de Mme Sow comporte entre autres titres ‘'Mamita'', ‘La Graine'', ‘'Le Mariage de Ndella''.

Ces ouvrages, destinés aux enfants, sont illustrés pour ‘'mieux attirer l'attention des jeunes lecteurs'', a expliqué l'auteur.

Ils ont été publiés aux Nouvelles Editions Africaines (NEA) à la demande de l'UNICEF dont la collaboration avec Fatou Ndiaye Sow date de 1998, rappelle-t-on.

Prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Famille, du Développement social et de la Solidarité nationale a vivement félicité Mme Sow. Elle est un ‘'symbole de la littérature enfantine'', a-t-elle expliqué, avant d'annoncer que son ministère ‘'s'engage à participer à l'achat des livres à hauteur de 500.000 francs CFA''.

Membre du Comité international des femmes poètes, Mme Sow a achevé sa communication en gratifiant l'assistance d'un poème qu'elle a dédié à une femme du Fouta (Nord du Sénégal) dont le fils, Amadou, parti à la recherche du savoir n'est jamais revenu depuis deux années.

Mme Sow, qui ‘'a commencé à écrire depuis l'âge de 18 ans‘', selon son collègue Amadou Lamine Sall, a obtenu plusieurs prix littéraires dont le Prix UNICEF en 1990 pour son ouvrage ‘'Takam-Takam'', destiné aux enfants.

Présents à la cérémonie, les enfants ont présenté un sketch dont le thème axé sur la lutte contre la mendicité, l'exploitation sexuelle, le travail des enfants dont ils sont souvent victimes, a été fortement apprécié par le public.

ESF/ASG/IN/LTF/ALS --- 22h 19mn/GMT

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles