Le site de l'Agence de presse sénégalaise (www.aps.sn) est en tête des 20 portails sénégalais les plus visités, selon un classement effectué en décembre 2010 par le cabinet International Communication (INTERCOM). Cliquez ici pour lire l'article....................................................................................................................................................................Agence de Presse la plus utilisée dans les mediats en Afrique de l'Ouest francophone selon une étude de l'organisation internationale de la francophonie rendue publique en Septembre 2005 à Ouagadougou
PUBLICITE
 
 
 
 

 

SENEGAL-LEGISLATIVES-REACTION

Le PDS sort ''grandi'' des élections législatives, dit Abdoulaye Wade

2012-07-05 23:31:14 GMT

Dakar, 5 juil (APS) – Abdoulaye Wade, le secr√©taire g√©n√©ral du Parti d√©mocratique s√©n√©galais (PDS, opposition), a estim√© jeudi que sa formation politique est sortie ''grandie'' des √©lections l√©gislatives du 1er juillet, en devenant ‘’la premi√®re force de l’opposition avec un groupe parlementaire''.

‘’Le PDS est sorti grandi des √©lections l√©gislatives. Mise √† part la coalition au pouvoir (Benno Bokk Yaakaar), nous sommes le seul parti √† disposer d'un groupe parlementaire √† l’Assembl√©e nationale’’, s’est r√©joui l’ex-pr√©sident de la R√©publique.


Le PDS a fait élire 12 députés aux élections législatives de dimanche, selon les résultats provisoires publiés par la Commission nationale de recensement des votes.

''Les d√©put√©s peuvent s’organiser en groupes, par affinit√©s politiques ; aucun groupe ne peut comprendre moins de dix membres'', stipule le r√®glement int√©rieur de l'Assembl√©e Nationale.


M. Wade présidait une réunion du Comité directeur du PDS. Cette rencontre, qui s'est tenue à son domicile, a vu la participation de plusieurs responsables dudit parti. A cette occasion, il a laissé entendre que les élus du PDS pourraient constituer un groupe parlementaire avec d'autres élus de l'opposition.

‘’Avec 12 parlementaires obtenus dans un contexte difficile avec les audits et autres tentatives de d√©stabilisation, sans compter √©galement les dissidences au sein du parti, nous sommes la premi√®re force politique du S√©n√©gal’’, a d√©clar√© Abdoulaye Wade. Son parti a d√©pos√© des recours pour contester les r√©sultats des √©lections dans certaines circonscriptions √©lectorales, notamment √† Mback√© (Centre) et Dagana (Nord).

‘’Benno Bokk Yaakaar (BBY) n’est pas un parti, mais une coalition d’une centaine de partis’’, a-t-il soutenu, parlant de la mouvance pr√©sidentielle, qui a fait √©lire 119 d√©put√©s sur les 150 de la chambre, selon les r√©sultats provisoirement publi√©s.

‘’Nous avions d√©cid√© de lib√©rer les alli√©s avant les √©lections, parce que nous voulions savoir qui est qui […]. Il s’y ajoute les dissensions qui nous ont permis de savoir qui repr√©sente quoi, parce que les choses sont claires maintenant’’, a-t-il affirm√© devant les membres du Comit√© directeur du PDS.

Son parti, arrivé au pouvoir en mars 2000, pour régner pendant 12 ans en se faisant réélire en février 2007, a subi une crise sans précédent, après sa défaite au second tour de l'élection présidentielle de février et mars derniers.

De nombreux responsables du parti, dont le président du Sénat, Pape Diop, et le président sortant de l'Assemblée Nationale, Mamadou Seck, ont quitté le PDS, après sa défaite à l'élection présidentielle.

‘’Apr√®s les L√©gislatives, j’ai constat√© que notre parti est debout, et pourtant, beaucoup de gens avaient pr√©dit sa disparation [apr√®s la d√©faite √† la pr√©sidentielle]’’, a martel√© Abdoulaye Wade.


‘’C’est encore rassurant. Je suis fier de mon parti et je suis content de rester √† la t√™te du parti’’, a d√©clar√© le secr√©taire g√©n√©ral du PDS, une formation qui n'a jamais connu d'autre leader que lui, depuis sa cr√©ation en juillet 1974.

Le PDS a fait élire neuf députés au scrutin proportionnel (liste nationale) et trois au scrutin majoritaire (un dans le département de Kédougou et deux à Koungheul), selon les résultats provisoires publiés mercredi par la Commission nationale de recensement des votes.

Abdoulaye Wade n'était pas candidat à la députation. Le parti a été emmené aux élections législatives par l'ancien ministre Oumar Sarr.






MTN/ESF/DND

 

Quelles solutions ?
Avis
Contributions
Articles