Biodiversité : des animaux et des plantes rares exposés à la FIDAK
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Biodiversité : des animaux et des plantes rares exposés à la FIDAK

Dakar, 6 déc (APS) - Le Centre international pour le commerce extérieur du Sénégal (CICES), en collaboration avec le ministère de l’Environnement, a aménagé pour la première fois à la foire internationale de Dakar (FIDAK), un espace biodiversité abritant sept animaux et une dizaine de plantes rares ou menacées de disparition.
 
Les visiteurs déjà nombreux sur place, ont ainsi l’occasion de découvrir cet espace biodiversité articulé autour de trois composantes que sont la faune, l’ethnobotanique, et la politique de gestion de la biodiversité.
 
Parmi les animaux présentés, un lion, emblème du Sénégal, le deuxième plus grand félidé au monde après le tigre et le plus grand carnivore d’Afrique, reste de loin la vedette de cette exposition.
 
Ce jeune lion de 10 ans à la crinière charnue est un pensionnaire du parc zoologique de Hann bien habitué au public. Cependant, même enfermé dans une case, ce mastodonte, de par ses rugissements séquentiels, impose si besoin en était encore, le respect et l’admiration de tous.
 
"Je savais que c’était un animal fort, mais je ne l’imaginais pas aussi grand", a pour sa part réagi, Pape Ibnou Sène, un des nombreux visiteurs de la FIDAK.
 
A côté du lion, un reptile, pas des moins imposants, suscite la curiosité du public. Il s’agit d’un python de Seba âgé d’un an et qui mesure déjà plus de deux mètres.
 
Il est l’un des pythons les plus longs, c’est aussi le plus grand serpent africain. Sa taille varie, en général, de 4 à 6m mais il peut mesurer jusqu’à 7,5m de long. Ce serpent peut dépasser les 100kg.
 
D’autres espèces dont un crocodile du Nil, un porc-épic ou encore un singe vert sont également présentées au public.
 
S’agissant de l’espace ethnobotanique, l’accent est mis sur une dizaine d’espèces rares et ou menacées de disparition de la flore sénégalaise dont (le baobab (Adansonia digitata), le "néré" (Parkia biglobosa), le "beer" (Sclerocarya birrea). 
 
Et juste à côté de ces plantes, les techniciens du Centre d’Education et de Formation environnementales (CEFE) donnent des cours d’initiation aux techniques de reboisement et de compostage. 
 
Ils abordent également avec la cible scolaire, les aspects pratiques liés notamment à la préparation du substrat (mélange de fumier et de sable), le rempotage d’une graine, la préparation d’une planche pour faire du maraîchage, les différentes méthodes de semis et le compostage des déchets biodégradables.

MK/ASB/OID