Karim Wade se rappelle au bon souvenir des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Karim Wade se rappelle au bon souvenir des quotidiens

Dakar, 29 août (APS) - La nouvelle sortie de l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, par laquelle le candidat déclaré du PDS à la prochaine présidentielle dit récuser le premier président de la Cour suprême Mamadou Badio Camara, est l’un des sujets les plus en vue dans les quotidiens parvenus mercredi à l’APS.

"Karim Wade récuse Badio Camara", à quelques heures de l’examen par la Cour suprême du pourvoi contre le rejet de son inscription sur les listes électorales, annonce par exemple le quotidien L’As.
 
Le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade "accuse en effet le président de la Cour suprême, Badio Camara, d’être au cœur du dispositif mis en place par Macky Sall pour instrumentaliser la justice contre ses opposants politiques", écrit le journal.
 
"Badio Camara est l’un des principaux exécutants du complot politico-judiciaire dont je suis victime depuis 6 ans", soutient M. Wade dont des extraits de la déclaration sont rapportés par Vox Populi. 
 
"Cette Cour suprême est devenue une annexe du palais présidentielle", estime-t-il dans une déclaration que Vox Populi qualifie de "sortie au vitriol", à la faveur de laquelle Karim Wade "disqualifie le président de la Cour suprême", selon le mot de Walfquotidien.
 
"C’est demain jeudi que la Cour suprême va statuer sur le pourvoi en cassation introduit par le candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS). En attendant cela, Karim Wade disqualifie le président de la Cour suprême et compte internationaliser la lutte par la saisine des juridictions internationales", mentionne Walfquotidien.
 
Le Témoin quotidien souligne : "Selon le candidat du PDS, +le président de la Cour suprême n’est ni impartial, ni indépendant. Il n’est pas qualifié pour organiser le procès juste et équitable qui serait exigé de tout Etat de droit+".
 
"La complicité entre Badio (Camara) et Macky (Sall) est manifeste", fait valoir Karim Wade dans d’autres propos mis en exergue par le journal Le Quotidien. Tribune, Libération, mais aussi Enquête reviennent également tous sur cette sortie de l’ancien ministre d’Etat contre le premier président de la Cour suprême. 
 
De même que le quotidien L’Observateur, selon lequel "Karim Wade +pilonne+ le juge Badio Camara". Du Qatar où il séjourne depuis la grâce présidentielle dont il a bénéficié suite à sa condamnation pour enrichissement illicite, M. Wade "prévient qu’il n’accordera aucun crédit à la décision qui sera rendue par le magistrat et ses assesseurs", rapporte le même journal.
 
Ce sujet élude bien d’autres points d’actualité, dont la visite officielle de la chancelière allemande Angela Merkel, attendue mercredi à Dakar pour un déplacement de 48 heures au Sénégal.
 
"Un signal fort pour l’axe Dakar-Berlin", estime le quotidien national Le Soleil. "Merkel à Dakar avec une flopée d’hommes d’affaires", annonce L’Observateur.

A en croire Enquête, l’Allemagne "veut accélérer la cadence" de sa coopération avec le Sénégal, si ce n’est pas que Berlin est simplement "à la conquête de l’Afrique de l’Ouest" (Le Quotidien).
 
 

BK