Divers sujets au menu de la presse quotidienne
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Divers sujets au menu de la presse quotidienne

Dakar, 17 juin (APS) - La rencontre houleuse des leaders de la coalition de Macky 2012, les récriminations contre le nouveau Code de la presse et les menaces sur le Baccalauréat 2017 font la une de l’écrasante majorité des quotidiens dakarois parvenus ce samedi à l’APS.
 
WalfQuotidien, qui a jeté son dévolu sur la conférence de presse des chefs de file de Macky 2012, signale du ‘’rififi dans la mouvance présidentielle’’. ‘’Les alliés de Macky se tapent dessus’’, titre le journal, qui explique que la rencontre avec la presse, ‘’qui s’est tenue hier [vendredi], s’est finalement transformée en confrontation entre deux camps’’.
 
Le quotidien L’As précise à ce propos que si elle s’est terminée en queue de poisson, c’est parque que certains leaders ont voulu ‘’récuser le coordonnateur’’ de la coalition, Moustapha Fall ‘’Ché’’.
 
‘’Pagaille dans Macky 2012’’, titre le journal en manchette, indiquant que le point de presse a été rythmé par ‘’échanges de propos aigres-doux, engueulade et privation de parole’’.
 
‘’Des leaders de +Macky 2012+ se déchirent en public’’, affiche de son côté Vox Populi. ‘’La contestation contre Moustapha Fall Ché débouche sur des échanges de propos aigres-doux’’, relate le journal, qui ajoute que ‘’l’affrontement physique [a] été évité de justesse’’.
 
La presse quotidienne revient aussi sur la levée de boucliers suscitée par la procédure d’adoption du nouveau Code de la presse. ‘’Leurres et lueurs du nouveau Code de la presse’’, titre le quotidien Enquête, estimant que le document ‘’est un condensé de sentiments’’. ‘’Autant il y a des avancées à saluer, autant il y a des dispositions qui inspirent de la crainte’’, détaille le journal.
 
Ainsi, selon Le Quotidien, ‘’le porte-parole de la Coordination des associations de presse (CAP), Bacary Domingo Mané, a accusé vendredi le gouvernement d’avoir apporté au projet de Code de la presse des modifications pouvant +constituer une restriction à la liberté de la pesse’’.
 
WalfQuotidien explique ‘’comment l’Etat a violé le consensus’’ et indique que la CAP ‘’relève des points de discorde’’. De son côté, L’As note que ‘’la CAP soulève des dispositions pernicieuses’’.
 
En plus des remous à Macky 2012 et des critiques contre le Code de la presse, les quotidiens dakarois se sont aussi intéressés aux risques qui pèsent sur le bac 2017.
 
‘’Menaces sur le bac 2017’’, alerte en Une Sud Quotidien, citant le boycott de la correction de l’épreuve de philo, le refus du SAES de siéger dans les jurys.
 
Evoquant les soupçons de fuite aux anticipées de philosophie, Vox Populi révèle que des ‘’profs ‘’refusent de corriger’’ ces épreuves. Mais dans Enquête, le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane, est, on ne peut plus, rassurant. ‘’Les corrections auront lieu’’, promet-il.
 
Le Soleil se focalise lui sur la déclaration déclaration du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, au Conseil national de la statistique. Selon le journal, il a souligné que l’ambition du Sénégal est ‘’de disposer d’un système statistique stable et coordonné’’.
 
Au sujet des financements décrochés par le Sénégal, Libération indique que ‘’Macky franchit la barre des 6000 milliards’’. Le journal souligne qu’’en 5 ans, il a presque fait le double de Wade en 12 ans’’. 
 
Il ajoute qu’’’au 31 mai 2017, les Impôts et Domaines ont déjà mobilisé 767, 9 milliards, soit 70 % des prévisions pour l’année’’.

ASG