L’actualité politique à la Une des quotidiens
APS
SENEGAL-REVUE-REVUE

L’actualité politique à la Une des quotidiens

Dakar, 18 mars (APS) – Les quotidiens reçus lundi à l’APS abordent largement l’actualité politique avec des sujets se rapportant aux conclusions de la réunion du Bureau politique du Parti socialiste (PS) et à l’élection présidentielle.
 
Vox Populi revient sur la session du Bureau politique du Parti socialiste qui s’est tenue ce week-end à Dakar et affiche à sa Une : "Tanor et Cie tendent la main aux Khalifistes". 
 
"Le scrutin présidentiel dépassé et Macky Sall réélu dès le premier tour, voilà que le PS se décide à tendre la main à son ancien Secrétaire à la Vie politique, Khalifa Ababacar Sall, condamné à 5 ans de prison dans l’affaire de la caisse d’avance de la Ville de Dakar", écrit le journal.
 
"C’est le porte-parole du PS, Abdoulaye Wilane, qui a réitéré, avant-hier, l’engagement de son parti de tendre la main à leurs anciens camarades +Khalifistes+. A cet effet, il a indiqué que le Secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng, et les cadres du parti ont entrepris une démarche pour tendre la main à Khalifa Sall et consorts", souligne Vox Populi.
 
"L’écueil de la présidentielle négociée, le Parti socialiste rappelle à la maison les dissidents qui ont été vilipendés, exclus et accusés de fractionnisme", selon le quotidien Kritik.
 
La publication ajoute : "Khalifa Sall, maire déchu et incarcéré depuis 2 ans, Aïssata Tall Sall, minorisée et poussée à bout, Barthélémy Dias à l’avenir hypothéqué, des +héros+ sacrifiés sous l’autel du compagnonnage (avec Macky Sall) qui apprécieront".
 
Sud Quotidien parle d’un "vent de réconciliation" au PS et ajoute : "Tanor +drague+ ses rebelles".
 
Lors de cette réunion, le Parti socialiste, a réaffirmé samedi à Dakar son "engagement sans faille" dans la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) regroupant le parti au pouvoir et ses alliés, suite à "la grande victoire" du président sortant réélu pour un second mandat à l’issue de la présidentielle du 24 février dernier.
 
Et pour le quotidien Le Témoin, "Le PS poursuit l’idylle avec Benno ?".
 
"Les retrouvailles au sein du PS telles que souhaitées par Ousmane Tanor Dieng et ses camarades sont possibles. Mais à condition que Khalifa Sall reste le leader" du parti, selon Source A qui reprend le maire de La Médina, Bamba Fall, un proche de l’ancien maire de Dakar.
 
Le même journal se projette sur la composition du futur gouvernement partant des résultats obtenus par certains membres de la mouvance présidentielle dans leurs fiefs. 
 
"Pour beaucoup, écrit Source A, le chef de l’Etat, nouvellement réélu, pourrait se retrouver dans une sorte de dilemme cornélien dans la perspective de la formation du prochain attelage gouvernemental".
 
"Mais attention, pas si sûr. Car, compte-tenu de la tournure du scrutin passé, Macky Sall ne doit plus rien à beaucoup de ses ministres de l’actuel gouvernement, ni à ses alliés (….)", ajoute le journal, estimant que la plupart de ces responsables "ne sont que des feuilles mortes sur l’échiquier politique".
 
Les journaux se font également écho des propos du Khalife général des tidianes, tenus ce week-end, lors de la ziarra annuelle de Tivaouane.
 
"Macky Sall a été réélu et le Khalife général des tidianes rappelle qu’il l’avait pourtant prédit. Mais Serigne Mbaye Sy a indiqué que, dans cette élection, même les djinns ont voté", écrit Le Quotidien qui affiche à sa Une : "Présidentielle 2019, Serigne Mbaye Sy fait son dépouillement".
 
A sa Une, L’Observateur reprend également le marabout : "J’avais bien dit que Macky aura un second mandat".


OID/ASB