Les quotidiens saluent l’unité de la classe politique contre le coronavirus
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Les quotidiens saluent l’unité de la classe politique contre le coronavirus

Dakar, 25 mars (APS) - Les quotidiens saluent dans leur livraison de mercredi l’‘’union sacrée’’ des leaders politiques sénégalais dans le combat contre le nouveau coronavirus (Covid-19), au lendemain des audiences accordées à des chefs de partis d’opposition par le président de la République, Macky Sall.
 
Le Soleil souligne que le chef de l’Etat, Macky Sall, a reçu en audience mardi une quinzaine de leaders de l’opposition parlementaire, lesquels ont ‘’tous salué les mesures prises’’ et ont ‘’promis de s’investir ensemble pour faire face à la pandémie’’. C’est ‘’l’union sacrée’’ dans la lutte contre le coronavirus, se félicite le même journal, annonçant que d’autres leaders politiques ‘’seront également reçus par le président’’ Sall, mercredi.
 
‘’Le virus terrasse les oppositions’’, ironise WalfQuotidien qui relève notamment qu’Ousmane Sonko, le leader des Pastef, Idrissa Seck, le président de Rewmi, et Malick Gakou, leader du Grand Parti, ‘’adhèrent au combat’’.
 
Sud Quotidien parle pour sa part de ‘’consensus Covid-19’’, concernant l’issue de ces consultations menées par le chef de l’Etat. Tous les adversaires politiques du président de la République ‘’ont tous mis de côté leurs intérêts partisans pour répondre favorablement’’ à son appel, constate Sud Quotidien.
 
Il cite, parmi ces leaders politique de l’opposition, Ousmane Sonko, Malick Gakou, Idrissa Seck et Khalifa Ababacar Sall, de ‘’Taxawu Senegaal’’. Le chef de l’Etat vient, ‘’pour la première fois, de décrocher le consensus de l’ensemble de la classe politique, même auprès de ses adversaires les plus radicaux’’, souligne Sud Quotidien.
 
Le quotidien L’As affirme que ‘’l’opposition [est] prête pour le combat’’ contre le Covid-19. Selon ce journal, les opposants ont saisi l’occasion de leurs rencontres avec le chef de l’Etat pour appeler à la mobilisation de tous contre la maladie à coronavirus.
 
Le Témoin Quotidien constate que ‘’tous se sont ligués, comme un seul homme, contre l’ennemi invisible, le coronavirus’’. Le journal ajoute qu’ils ont même ‘’appelé à l’union sacrée autour du président pour vaincre le virus’’, qui a atteint 86 personnes depuis son apparition dans le pays, le 2 mars.
 
Concernant le couvre-feu désormais en vigueur au Sénégal, Vox Populi fait état de ‘’scènes surréalistes’’ à Dakar. Il explique que les récalcitrants ont passé un ‘’sale quart d’heure entre les mains des forces de l’ordre’’. 
 
Vox Populi fait état de ‘’courses-poursuites dans plusieurs quartiers de Dakar pour faire respecter l’interdiction de sortir’’.
 
L’Observateur s’intéresse au financement du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (Force-Covid 19). ‘’Macky [Sall], les secrets de sa niche à 1.000 milliards de francs CFA’’, écrit-il.
 
‘’Dans la guerre déclenchée par le Sénégal contre le coronavirus, l’on ne lésine pas sur les moyens. Le président [de la République] ne se soucie plus du cadrage budgétaire, il n’est soumis qu’à la seule opportunité de la dépense’’, lit-on dans ce journal.
 
Le quotidien EnQuête, quant à lui, est préoccupé par ‘’l’équation de la répartition’’ du fonds de 1.000 milliards. Mais s’il se soucie de cette répartition, le journal n’en trouve pas moins qu’il constitue ‘’une aubaine pour une économie inquiète’’.
 
Le Quotidien se fait l’écho de la mesure prise par le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, de fermer les mosquées à Touba (centre). ‘’Les fidèles sont invités à effectuer les cinq prières quotidiennes chez eux’’, rapporte Le Quotidien.

ASG/ESF