Pont à péage de Foundiougne : des travailleurs en fin de contrat réclament des indemnités
APS
SENEGAL-SOCIAL

Pont à péage de Foundiougne : des travailleurs en fin de contrat réclament des indemnités

Foundiougne, 13 jan (APS) - Au total, un collectif de 280 personnes ayant travaillé sur le chantier du pont à péage de Foundiougne réclament à l’entreprise Keur Cheikh Momar (KCM) leurs indemnités de fin de contrat, a appris jeudi l’APS.
 
’’Nos contrats ont démarré le 1er janvier 2019 et ont pris fin le 31 décembre 2021, soit trois ans. Mais à notre grande surprise, à la fin du contrat, l’employeur (KCM) refuse catégoriquement de nous verser nos indemnités de fin de contrat, qui s’élèvent à 7% du salaire mensuel’’, a déclaré le porte-parole du collectif des travailleurs, Ousmane Bâ au cours d’une conférence de presse.
 
Keur Cheikh Momar (KCM) est une sous-traitante de l’entreprise GIE-CGWIC-HENAN CHINE, a t-il précisé.
 
’’Donc, nous réclamons nos indemnités de fin de contrat, nos numéros à l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) pour le remboursement des sommes prélevées sur nos salaires toute la durée du chantier’’, a t-il exigé.

Les travailleurs comptent saisir la justice, a dit leur porte-parole, annonçant déjà la tenue d’un sit-in le jour de la mise en service du pont à péage prévu, le dimanche 16 janvier prochain.
 
Le chef du personnel de l’entreprise KCM, Tamsir Niass, a rejeté ’’en bloc ces accusations’’. ’’Il n y a aucune indemnité à verser pour ces travailleurs’’ a-t-il soutenu.
 
Selon lui, ’’le Code du travail prive complètement ces travailleurs de tous ces droits revendiqués’’. ’’Il ne s’agit rien d’autre que de manœuvres de gens tapis dans l’ombre’’, a t-il ajouté.
 
Le grand pont à péage de Foundiougne sera officiellement mis en service gratuitement du 16 janvier au 1er février prochains, selon l’Agence des travaux routiers (AGEROUTE).
 

CTS/AB/OID

Les dernières vidéos