La Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité en conférence de presse, lundi
APS
SENEGAL-ELECTION

La Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité en conférence de presse, lundi

Dakar, 14 jan (APS) - La Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité appelée ’’ËTU JAMM’’, ’’Espace de Paix’’ organise une conférence de presse, lundi, à 16h, à son siège situé à l’Immeuble R+6 Y1d, Cité Keur Gorgui (en face du Fonds pour l’Habitat Social), a appris l’APS.
 
La rencontre avec les médias marque le lancement des activités de la Plateforme en perspective des élections locales du 23 janvier 2022, selon un communiqué.

Le document indique ’’les femmes leaders, les jeunes et les partenaires prendront part à cette conférence de presse qui verra aussi la présence de Bineta Diop, Envoyée spéciale de l’UA pour les Femmes, la Paix et la Sécurité’’.

La même source rappelle que la Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité ’’est composée d’une cinquantaine d’organisations féminines de la société civile sénégalaise et panafricaine, et est coordonnée par l’ONG Femmes Africa Solidarité (FAS)’’.
 
Le communiqué souligne que la Plateforme ’’jouit d’un leadership et d’une crédibilité reconnus, à travers les organisations qui la composent, travaillant sur les droits de la femme, le plaidoyer Femmes, paix et sécurité, sur les questions électorales, la démocratie et la bonne gouvernance’’.

’’Elle joue également le rôle avant-gardiste dans la Médiation préventive, la Mobilisation et le Monitoring, comme articulé dans sa stratégie des 3 M’’, selon le texte.

Réunie autour d’une initiative de dialogue pour ’’un processus électoral libre, équitable, transparent et non-violent’’, la Plateforme ’’s’est positionnée comme un mécanisme d’alerte précoce et de réponse rapide face à d’éventuels troubles ou autres formes de violences, durant les processus électoraux’’.
 
’’Avec l’engagement de ses membres’’, la Plateforme ’’se mobilise pour une action inclusive, participative et solidaire afin de contribuer au bon déroulement des élections locales de janvier 2022’’.
 
Elle est constituée d’associations de défenses des droits humains, des femmes juristes, d’organisations de lutte contre les violences, de jeunes qui sont dans l’observation électorale, le monitoring et la collecte des données, etc. 

OID

Les dernières vidéos