Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 1:35 a.m.

SENEGAL-SOCIAL

Progression des dépenses liées à l’alimentation et au transport au troisième trimestre (DPEE)

Dec. 5, 2022, 10:37 a.m.

Dakar, 5 déc (APS) – Les dépenses liées à l’alimentation et au transport ont progressé pour la plupart des ménages au troisième trimestre 2022, rapporte la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

‘’L’enquête de Perception de la conjoncture par les ménages (EPCM) a fait ressortir, au troisième trimestre 2022, une hausse des dépenses alimentaires et de transport pour la plupart des ménages enquêtés (respectivement 95,9% et 53,5%)’’, indique la DPEE dans sa Note de conjoncture du 3e trimestre 2022 paru en décembre.

Le document signale à propos de l’électricité que ‘’71,0% des ménages ont constaté une augmentation entre leurs deux dernières factures’’.

Le texte consulté par l’APS ajoute que ‘’pour leur part, les dépenses de santé et de scolarité sont restées stables pour 50,0% et 64,9% des enquêtés, respectivement’’.

Au troisième trimestre toujours, l’enquête de conjoncture sociale fait ressortir que ‘’la plupart des ménages de Dakar ont accès à l’eau potable (99,3%) et à l’électricité (99,2%)’’ tandis que ‘’l’assainissement est resté peu accessible (30,8% des ménages)’’.

Selon la DPEE, ‘’le taux moyen de scolarisation des enfants de plus de six ans à Dakar s’établit à 93,8% (92,2% dans les familles moyennes contre 96,7% dans les grandes familles)’’.

La proportion de ménages ayant des enfants de moins de 18 ans qui travaillent se situe à 3,1% (3,6% pour les familles moyennes contre 0,0% dans les grandes familles), lit-on dans le document.

En outre, ‘’3,0% des grandes familles ont en leur sein des enfants confiés contre 5,3% pour les familles moyennes’’, rapporte la DPEE, soulignant que ‘’la majeure partie des familles enquêtées (66,0%) assurent trois repas par jour au troisième trimestre contre 78,6% au trimestre précédent ; soit une baisse de 12,6 points en variation trimestrielle’’.

Selon la Note de conjoncture, ‘’33,1% des ménages prennent seulement deux repas’’.

La DPEE rapporte que ‘’l’inflation, les inondations et les délestages constituent les principaux chocs subis par les ménages au troisième trimestre 2022’’.

En effet, explique-t-elle, ‘’94,8% des ménages déclarent une hausse du niveau général des prix, 17,9% ont subi des inondations tandis que 9,2% d’entre eux sont affectés par des coupures d’électricité’’.

Par ailleurs, les pertes d’emploi et l’incapacité du principal soutien sont respectivement déplorées par 1,9% et 1,3% des enquêtés.

La Note de conjoncture signale qu’au troisième trimestre 2022, ‘’la confiance des ménages s’est dégradée de 16,8 points par rapport au trimestre précédent’’. ‘’Les opinions des ménages sur leur situation financière et celle sur la situation économique du pays ont été défavorables sur le troisième trimestre de 2022’’, lit-on dans le document.

OID/ASB

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe