Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 12:53 a.m.

SENEGAL-FRANCE-COOPERATION

2, 2 milliards de FCFA injectés dans la coopération décentralisée franco-sénégalaise en huit ans (officielle)

Jan. 25, 2023, 5:59 p.m.

Thiès, 25 jan (APS) - Le Dispositif conjoint d’appui à la coopération décentralisée franco-sénégalaise a, depuis 2015, financé 88 projets au profit d’une cinquantaine de collectivités territoriales, pour une enveloppe de 2,2 milliard de Francs CFA, a révélé, mercredi, à Thiès, Kady Dieng Gaye, une officielle ministère des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires.

‘’Depuis 2015, 88 projets ont été financés en moyenne une dizaine par an au niveau de neuf régions du Sénégal’’, a notamment déclaré la  conseillère technique chargée de la coopération décentralisée au sein du ministère de tutelle.

Elle a fait savoir que 31 commune et 11 départements avaient bénéficié de ce dispositif et que, compte tenu des neuf collectivités constituées en ententes en soumettant leurs projets, 51 collectivités au total avaient bénéficié des financements.

Kady Dieng Gaye intervenait en marge de l'ouverture à Thiès, d’un atelier de deux jours destiné à former les acteurs territoriaux à la rédaction de projets de coopération décentralisée.

Des élus venus des régions de Dakar, Diourbel, Kédougou, Thiès, Matam, entre autres, participent à cette session, ouverte après un appel à projets lancé le 15 décembre dernier par le Dispositif conjoint d’appui à la coopération décentralisée et qui se poursuit jusqu’au 28 février.

Un comité de sélection choisira en avril prochain les meilleures candidatures pour bénéficier de l’appui du Dispositif conjoint.

Les régions de Matam et Ziguinchor sont les principales bénéficiaires de ce dispositif qui finance les collectivités territoriales ayant un partenaire français et qui ont soumis un bon projet dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de la culture, etc.

Le dispositif finance des projets de formation, la conduite d’études, la production de rapport, l’appui à la formalisation et à la commercialisation à l’intention des GIE et associations. Il n’appuie pas les gros investissements.

Chaque année, le Dispositif injecte 32 millions de FCFA, représentant 70 % du financement des projets retenus, les collectivités françaises donnent les 20% et la collectivités sénégalaises bénéficiaires, les 10%, a expliqué Mme Gaye.

Pour Malick Guèye, responsable de la coopération décentralisée au conseil départemental de Matam, ‘’300 à 400 milliards’’ de FCFA ont été injectés dans les département de Kanel et Matam depuis 2015.

Cela lui fait dire que la région de Matam est un ‘’pôle dynamique de coopération décentralisée’’, grâce surtout à sa diaspora basée en France.

La ville de Thiès bénéficie du dispositif conjoint depuis 2019.

Juliette Nicolas, chargée de mission coopération décentralisée au service de coopération de l’ambassade de France à Dakar, a fait remarquer que la coopération décentralisée entre le Sénégal et la France est très active avec plus de 180 partenaires, dont certains sont très anciens.

Cette coopération décentralisée ‘’concourt au maintien d’une bonne relation d’amitié’’ entre le Sénégal et la France, a-t-elle ajouté en évoquant l’échange de pratiques entre pairs, mais aussi l’ ‘’ouverture d’esprit’’ pour les agents territoriaux pour faire face aux ‘’mêmes problèmes rencontrés sur des territoires très différents, avec des solutions très différentes’’.   

ADI/AKS/OID

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe